15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 23:41

Ah ! qu'elle était jolie la petite chèvre de Monsieur Seguin. Qu'elle était jolie, avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants, ses cornes zébrées et ses longs poils blancs qui lui faisaient une houppelande. Et puis docile, caressante, se laissant traire sans bouger, sans mettre son pied dans l'écuelle, un amour de petite chèvre.

 

Alphonse Daudet, extrait des lettres de mon moulin

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article

commentaires

Louis 04/10/2017 15:52

Elle bien

Louis 04/10/2017 15:51

Elle est nul

Louis 04/10/2017 15:51

Elle est nul

aline 26/09/2017 19:51

oh merci pour cette poésie

aline 26/09/2017 19:50

oh merci pour cette poésie je suis ravie

Méline Victoria 04/11/2016 10:00

Elle est trop bien !! :-)