19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 23:15

Le Chat

 

 

Dans ma cervelle se promène,
Ainsi qu'en son appartement,
Un beau chat, fort doux et charmant.
Quand il miaule, on l'entend à peine,

Tant son timbre est tendre et discret;
Mais que sa voix s'apaise ou gronde,
Elle est toujours riche et profonde.
C'est là son charme et son secret...

 

Charles Beaudelaire

15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 06:53

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

 

Paul Verlaine

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 05:04

alphmaj.gif

 

L’école était au bord du monde,
L’école était au bord du temps.
Au dedans, c’était plein de rondes ;
Au dehors, plein de pigeons blancs.

 

On y racontait des histoires
Si merveilleuses qu’aujourd’hui,
Dès que je commence à y croire,
Je ne sais plus bien où j’en suis.

 

Des fleurs y grimpaient aux fenêtres
Comme on n’en trouve nulle part,
Et, dans la cour gonflée de hêtres,
Il pleuvait de l’or en miroirs.

 

Sur les tableaux d’un noir profond,
Voguaient de grandes majuscules
Où, de l’aube au soir, nous glissions
Vers de nouvelles péninsules.

 

L’école était au bord du monde,
L’école était au bord du temps.
Ah ! que n’y suis-je encor dedans
Pour voir, au dehors, les colombes !

 

                                                 Maurice  Carème

 

 

28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 12:43

J'aime quand tu me parles

J'aime quand tu m'embrasses le matin

J'aime quand tu m'encourages

J'aime quand on discute ensemble

J'aime quand on se regarde

J'aime le parfum de tes petits gâteaux

J'aime nos soirées quand le temps est long

J'aime quand tu me chatouilles

J'aime ton regard quand je suis malade

J'aime tes histoires le soir

J'aime quand on se promène tous les deux

J'aime te donner mon avis pour que tu sois encore plus belle

C'est difficile car tu l'es déjà

J'aime quand tu calines mon sommeil

J'aime être ton partenaire quand on joue

J'aime mélanger nos mains dans la farine

J'aime être seul(e) avec toi

J'aime avoir peur près de toi

J'aime le goût de ta cuisine

J'aime m'asseoir à tes côtés au restaurant

J'aime allongé mon pas dans les tiens quand on se ballade

J'aime partager tes bonbons au cinéma

J'aime quand tu dis bonne nuit

J'aime toutes les minutes avec toi

 

Je t'aime Maman

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 05:24

Il voulut peindre une rivière.

Elle coula hors du tableau.

Il peignit une pie grièche.

Elle s'envola aussitôt.

Il dessina une dorade.

D'un bond, elle brisa le cadre.

Il peignit ensuite une étoile.

Elle mit le feu à la toile.

Alors il peignit une porte.

Au milieu même du tableau.

Elle s'ouvrit sur d'autres portes.

Et il entra dans le château.

 

Maurice Carème

Entre deux mondes

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 08:43

 

Les secrets de la mer
 
J’ai trouvé des coquillages
Échoués sur une plage.
Ils m’ont parlé à l’oreille,
Mais ils disent tous pareil,
Bruit des vagues, bruit du vent,
C’est lassant !
J’aurais voulu qu’ils me chantent
Les histoires effrayantes
Des épaves englouties,
Et dans leurs coques endormies,
Des coffrets de pièces d’or,
Des trésors !

Corinne Albaut
 

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 13:46

Il danse avec les mots,

Pour qu'ils soient doux et chauds

Elles dansent les couleurs,

Habillant champs et fleurs.

Elles dansent dans la nuit,

Les flammes des bougies;

Je danse dans ma tête,

Alors je suis en fête !

 

Refrain

Viva la samba,

La bossa-nova,

La macarena,

Et la lambada.

Faisons la fiesta,

Dansons le cha-cha-cha !

Faisons la fiesta,

Au son des marimbas !

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 23:19

Il a mis le café
Dans la tasse
Il a mis le lait
Dans la tasse de café


Il a mis le sucre
Dans le café au lait


Avec la petite cuiller
Il a tourné


Il a bu le café au lait
Et il a reposé la tasse
Sans me parler


Il a allumé
Une cigarette
Il a fait des ronds
Avec la fumée
Il a mis les cendres
Dans le cendrier
Sans me parler
Sans me regarder

Il s'est levé


Il a mis
Son chapeau sur sa tête


Il a mis son manteau de pluie
Parce qu'il pleuvait


Et il est parti
Sous la pluie


Sans une parole
Sans me regarder


Et moi j'ai pris
Ma tête dans ma main
Et j'ai pleuré

 

Jacques Prévert
   
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 12:07

CUBANO

 

Tous les congas

Nous donnent envie de danser la salsa

Le patchanga, la rumba, cha-cha-cha,

Tout en flânant dans Cuba

Le patchanga, la rumba, cha-cha-cha,

En flânant dans les rues de Cuba !

 

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:37

printemps.jpg

Mars

 

Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c'est pour rire.
Quand les nuages se déchirent,
Le ciel écume de rayons.

Le vent caresse les bourgeons
Si longuement qu'il les fait luire.
Il tombe encore des grêlons,


Mais on sait bien que c'est pour rire.

Les fauvettes et les pinsons
Ont tant de choses à se dire
Que dans les jardins en délire
On oublie les premiers bourdons.
Il tombe encore des grêlons…

 

Maurice Carême

 

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:35

Comme un diable au fond de sa boîte,

le bourgeon s'est tenu caché...
mais dans sa prison trop étroite
il baille et voudrait respirer.
Il entend des chants, des bruits d'ailes,
il a soif de grand jour et d'air...
il voudrait savoir les nouvelles,
il fait craquer son corset vert.
Puis, d'un geste brusque, il déchire
son habit étroit et trop court
"enfin, se dit-il, je respire,
je vis, je suis libre... bonjour !"
 
Paul Geraldy
 
Recherche un illustrateur
CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 08:41

.

Au voleur ! Au voleur ! A l'assassin ! Au meurtrier ! Justice, juste Ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné, on m'a coupé la gorge, on m'a dérobé mon argent.

Qui peut-ce être ? Qu'est-il devenu ? Où est-il ? Où se cache-t-il ? Que ferai-je pour le trouver ? Où courir ? Où ne pas courir ? N'est-il point là ? N'est-il point ici ? Qui est-ce ?

Arrête. Rends-moi mon argent, coquin… (Il se prend lui-même le bras.) Ah ! c'est moi. Mon esprit est troublé, et j'ignore où je suis, qui je suis, et ce que je fais.

Hélas ! mon pauvre argent, mon pauvre argent, mon cher ami ! on m'a privé de toi ; et puisque tu m'es enlevé, j'ai perdu mon support, ma consolation, ma joie ; tout est fini pour moi, et je n'ai plus que faire au monde : sans toi, il m'est impossible de vivre. C'en est fait, je n'en puis plus ; je me meurs, je suis mort, je suis enterré.

N'y a-t-il personne qui veuille me ressusciter, en me rendant mon cher argent, ou en m'apprenant qui l'a pris ?

extrait de l'Avare, acte4 scène 7 de Molière 1661

Deux interprétations. A vous de faire la vôtre.

https://www.youtube.com/watch?v=ITgEk3Yr65c

https://www.youtube.com/watch?v=6QN_I41oaXQ

 

 

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 11:37

Le Chêne et le Roseau

Le Chêne un jour dit au Roseau :
"Vous avez bien sujet d'accuser la Nature ;
Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau.
Le moindre vent, qui d'aventure
Fait rider la face de l'eau,
Vous oblige à baisser la tête ;
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d'arrêter les rayons du soleil,
Brave l'effort de la tempête.
Tout vous est Aquilon, tout me semble Zéphyr.
Encore si vous naissiez à l'abri du feuillage
Dont je couvre le voisinage,
Vous n'auriez pas tant à souffrir :
Je vous défendrais de l'orage ;
Mais vous naissez le plus souvent
Sur les humides bords des Royaumes du vent.
La nature envers vous me semble bien injuste.


- Votre compassion, lui répondit l'Arbuste,
Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci.
Les vents me sont moins qu'à vous redoutables.
Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
Contre leurs coups épouvantables
Résisté sans courber le dos ;
Mais attendons la fin. "Comme il disait ces mots,
Du bout de l'horizon accourt avec furie
Le plus terrible des enfants
Que le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs.
L'Arbre tient bon ; le Roseau plie.
Le vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au Ciel était voisine
Et dont les pieds touchaient à l'Empire des Morts.

Jean de La Fontaine

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 15:28
CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 10:43

image0-009.jpg

 

 

 

 

Regardez la neige qui danse

Derrière le carreau fermé.

Qui là-haut peut bien s'amuser

A déchirer le ciel immense

En petits morceaux de papier ?

 

Pernette Chaponnière

Illustration de Rania

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 01:49

Dans la nuit de l'hiver

galope un grand homme blanc

c'est un bonhomme de neige

avec une pipe en bois

un grand bonhomme de neige

poursuivi par le froid

il arrive au village

voyant de la lumière

le voilà rassuré.

Dans une petite maison

il entre sans frapper

et pour se réchauffer

s'assoit sur le poêle rouge,

et d'un coup disparait

ne laissant que sa pipe

au milieu d'une flaque d'eau

ne laissant que sa pipe

et puis son vieux chapeau.

 

Jacques Prévert

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 09:48

Mon Dieu! Comme ils sont beaux
Les tremblants animaux
Que le givre a fait naître
La nuit sur ma fenêtre!

Ils broutent des fougères
Dans un bois plein d’étoiles,
Et l’on voit la lumière
A travers leurs corps pâles.

Il y a un chevreuil
Qui me connaît déjà.
Il soulève pour moi
Son front d’entre les feuilles

Et quand il me regarde,
Ses grands yeux sont si doux
Que je sens mon cœur battre
Et trembler mes genoux.

Laissez-moi, ô décembre!
Ce chevreuil merveilleux.
Je resterai sans feu
Dans ma petite chambre.

 

Maurice Carême

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 14:22

J'eus toujours de l'amour pour les choses ailées.
Lorsque j'étais enfant, j'allais sous les feuillées,
J'y prenais dans les nids de tout petits oiseaux.
D'abord je leur faisais des cages de roseaux
Où je les élevais parmi des mousses vertes.
Plus tard je leur laissais les fenêtres ouvertes.
Ils ne s'envolaient point ; ou, s'ils fuyaient aux bois,
Quand je les rappelais ils venaient à ma voix.
Une colombe et moi longtemps nous nous aimâmes.
Maintenant je sais l'art d'apprivoiser les âmes.

 Le 12 avril 1840.

Victor HUGO

 

Poésie à apprendre pour lundi

Cherche illustrateur

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 08:09

Ah ! qu'elle était jolie la petite chèvre de Monsieur Seguin. Qu'elle était jolie, avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants, ses cornes zébrées et ses longs poils blancs qui lui faisaient une houppelande. Et puis docile, caressante, se laissant traire sans bouger, sans mettre son pied dans l'écuelle, un amour de petite chèvre.

 

Alphonse Daudet, extrait des lettres de mon moulin

CM1 école louis pradel - dans Poésie - Chansons
commenter cet article
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 09:27

Torse velu
Jambes tordues
Pattes griffues
Queue fourchue
Et dos bossu
Le reconnais-tu
Ce monstre biscornu ?
Cheveux touffus
Menton barbu
Nez crochu
Dents pointues
Oreilles poilues
Je l’ai reconnu
C’est Grifourbachu !

 

Corinne Albaut